• Echec à la Croix de Dom Jean Maurice (3146m)

    Tentative échouée

    de l'ascension de la Croix de Dom Jean Maurice (3146m)

    (abandon à 2550m environ)

    depuis le Parking du Villaron (1733m)

    dénivelé cumulé : 800 mètres environ

     

     

    L'ascension de la Croix de Dom Jean Maurice (3146m), l'un des quatre objectifs prioritaires de cette saison 2013. C'est le samedi 3 août, après un réveil très matinal, que je prends la direction du Villaron pour tenter de visiter ce haut sommet sauvage. La semaine précédente a été marquée par une certaine excitation et appréhension.

     

    Croix de Dom Jean Maurice

    Le Villaron (1733m),

    au pied de la Croix de Dom Jean Maurice (3146m)

     

     

    L'ascension débute,  et la première étape consiste à rejoindre le Refuge du Mollard (2236m), que nous laissons un peu de côté pour suivre le chemin qui nous conduit dans le Vallon. Sans vent, il fait lourd, et deux pauses sont nécessaires pour boire. Quelques minutes après avoir aperçu le Refuge, nous entrons dans le Vallon.

     

    le Vallon

     

    Comme on le remarque sur cette photo ci-dessus, il n'y a aucun itinéraire évident qui apparaît dans ces barres rocheuses et ces torrents. Pour être tout à fait honnête, la Croix de Dom Jean Maurice est un sommet peu fréquenté, encore moins depuis la fermeture du Refuge du Mollard. Mis à part mon ami Le Randonneur et un autre Montagnard, il n'y a pas d'auteurs de topos qui mentionnent cette ascension sur Internet.

     

    Ayant sollicité leurs conseils auparavant, puis m'étant informé dans un livre de randonnée, je connais l'itinéraire théorique. J'avance dans le Vallon,  contourne la première barre rocheuse par la droite dans une pente herbeuse assez raide, avant de poursuivre jusqu'à une deuxième barre rocheuse qui paraît infranchissable. Il y a quelque part une vire qui permet de passer au dessus du Torrent. Le problème, c'est que je ne la trouve pas tout de suite, et je perds du temps.

    Avoir trouvé la vire reste un grand soulagement, et j'admire le Vallon vu d'en haut, pour la toute première fois de ma vie.

    le Vallon

     

    Malheureusement, la joie est de courte durée. Je prends conscience de la difficulté à retrouver la vire en descendant tout à l'heure. J'envisage de planter un bâton emmené spécialement comme repère visible (le bâton devenu orphelin de son frère jumeau lors de ma chute sous la Pointe du Grand Vallon), mais en aurai-je besoin plus haut ? Je garde le bâton avec moi, tout en devenant inquiet en pensant au retour. Dès que la peur commence à prendre place en montagne, ce n'est en aucun cas positif ! Je poursuis ma marche en avant et avance dans un vaste univers minéral.

    Echec à la Croix de Dom Jean Maurice

     

    Un autre souci me tracasse : cet immense Pont de neige devra vraisemblablement être traversé plus haut, car l'itinéraire à suivre part sur la gauche. Et quand on remarque la force des Torrents, on n'a pas du tout envie de prendre un quelconque risque... Cette année 2013 étant très enneigée, il est trop tôt, même un 3 août, pour tenter cette ascension qui présente des conditions optimales en fin de saison.

    J'avance encore un peu, de plus en plus inquiet, jusqu'à ce cours d'eau :

    Echec à la Croix de Dom Jean Maurice

     

    Il est à peu près neuf heures, je dois traverser ce petit Torrent qui est puissant. Je repense à mes deux prédécesseurs qui m'ont mis en garde contre la force des Torrents en journée... D'abord, je n'arrive pas à le franchir. Ce sera bien plus compliqué dans trois heures, au retour ! Et toute cette neige qui fond et qui apporte de l'eau ! Et la vire à retrouver ! Trop inquiet, conscient du danger et des mauvaises conditions de ce jour, je prends la décision d'abandonner...

    Croix de Dom Jean Maurice

     

    La Montagne a été plus forte que moi. Il n'y a rien à redire. Je n'avais pas l'expérience requise pour visiter la Croix de Dom Jean Maurice (3146m). En toute sincérité, je reconnais la supériorité de la Montagne. Une telle défaite apporte une belle leçon d'humilité. Il faut savoir se reconnaître perdant et bien inférieur.

    Il n'empêche que depuis ce jour, la Croix de Dom Jean Maurice n'a jamais été aussi belle... et attirante !

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :