• Glacier de Saint Sorlin (2715m)

    depuis le Col de la Croix de Fer (2064m)

    dénivelé cumulé : 800 mètres environ

     

    Samedi 28 et dimanche 29 septembre 2013. Mon père passe le week-end chez moi, dans le but d'effectuer deux ascensions montagnardes avant le retour de la neige. Météo France, d'abord très pessimiste en début de semaine, s'assagit ensuite en prévoyant un beau samedi et un dimanche sous la pluie, pluie finalement annoncée en milieu de journées dans notre Vallée de la Maurienne. Samedi, nous gravissons ensemble l'Ouille du Midi (3042m) (voir topo), la très belle surprise de cet été 2013. Le lendemain, le réveil ne sonne pas trop tôt, et le ciel bien dégagé nous encourage à tenter une ascension inédite dans le Massif méconnu des Grandes Rousses : rejoindre la base du Glacier de Saint Sorlin au départ du Col de la Croix de Fer (2064m).

    Quelques minutes après avoir quitté la voiture, un petit manque d'attention nous fait emprunter le sentier le plus long qui rejoint le Refuge de l’Étendard. Tandis que nous poursuivons notre chemin, le ciel se charge, et c'est dans un épais brouillard très éphémère que nous arrivons au Col Nord des Lacs (2533m), laissant le Refuge en contrebas.

     

    Lac Bramant

     

    Il est trop tôt pour déjà faire demi-tour, mais un peu tard pour viser le Glacier de Saint Sorlin. Nous décidons de poursuivre le sentier qui longe le Grand Lac (ou Lac Bramant) ainsi que le Lac Blanc juste derrière, en rive droite, et de revenir rive gauche par le Refuge de l’Étendard. Le sentier est très agréable, et le décor, magnifique. Dans notre marche en avant, nous apercevons un sentier bien marqué qui semble se diriger vers la base du Glacier...

     

    Glacier de Saint Sorlin

     

    Arrivés derrière le Lac Blanc, l'objectif du jour revu à la baisse, mon père dit : "Je sais que, chez toi comme chez moi, il y a cette envie d'aller jusqu'au Glacier !". Comment le sait-il ? Pas le temps de réfléchir à une réponse, un panneau indique le Glacier à une heure et cinq minutes, et nous jouons les prolongations de cette randonnée sous un ciel très menaçant. Nous accélérons le rythme, atteignons l'éboulis et le traversons. Et ce qui devait arriver arrive : la pluie commence à tomber. Tant pis, on n'abandonne pas si près du but. Toujours aussi rapides, nous atteignons le sommet de l'éboulis, et le Glacier de Saint Sorlin se présente devant nous, splendide, après une petite descente.

     

    Glacier de Saint Sorlin

     

    Nous enfilons les imperméables, et avançons prudemment jusqu'à la base du Glacier. Trois photos plus tard, nous faisons demi-tour, pas peu fiers de ce succès inespéré en début de journée, récompense de notre courage et de notre persévérance que ni la pluie, ni le temps, n'est venu vaincre. L'Amour de la montagne a été le plus fort. L'humidité dans mes yeux à la vue de la Splendeur du Glacier de Saint Sorlin n'avait rien à voir avec la météo...

     

    Glacier de Saint Sorlin

     

    Comme à mon habitude, j'ai laissé l'appareil photo dans le sac à dos en montée, pensant l'utiliser en descente pour créer un topo détaillé en images révélatrices. Mais la pluie en fin d'ascension et sur une grande partie de la marche du retour ne me permet pas de l'utiliser comme d'habitude. Peu d'images dans ce topo, donc ! Patience ! Bientôt l'été 2014... !

     

     

     

    Hommage à Papa qui, dans sa cinquante-huitième année, a montré qu'il n'avait rien perdu de son courage et de sa force en montagne. N'habitant pas parmi les sommets Alpins, il a réussi toutes ses ascensions cette année, avec pas moins de 4051 mètres gravis lors de sa semaine de vacances à Bessans au mois d'août. Il a visité deux sommets inédits à plus de 3000m, le Signal du Petit Mont Cenis (3162m) (voir topo) et l'Ouille du Midi (3042m) (voir topo), et a connu un franc succès lors des sept randonnées effectuées dans le cadre d'un week-end passé chez moi. Qu'il arrête de dire qu'il est vieux ! A l'instar de Ryan Giggs, il a encore de beaux projets devant lui. Le Col de l'Iseran (2770m) en vélo, et l'ascension de la Levanna Occidentale (3593m)(voir topo), par exemple...

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique