• Topo Col du Carro (3149m)

    Col du Carro (3149m)

    depuis le Parking de l’Écot (2027m)

    dénivelé cumulé : 1122 mètres

     


    Le Carro, une longue histoire d'amour ! Et ce n'est pas fini.  A la fin des années 1990, durant nos vacances d'été, notre première journée complète de randonnée était très souvent passée au Refuge du Carro, sortie grandiose et incontournable, pilier des vacances à la montagne. Il était inconcevable de passer un séjour en Haute-Maurienne sans visiter le plus haut refuge de Savoie.

    Puis vint l'été 2002. Notre première journée de beau temps fut passée... au Refuge du Carro. "Beau temps" est une hyperbole, car je me souviens de nuages accrochés et d'un vent assez fort, de plus en plus froid avec l'altitude grandissante, qui nous avaient contraints à prendre notre pique-nique à l'intérieur du refuge. Une contrainte qui s'avéra cependant payante. En effet, à l'intérieur du Refuge, il y a des photos : des randonneurs sur un sommet attirant devant un panneau sur lequel est écrit "Col du Carro 3149m". Après consultation de notre carte, nous nous rendîmes compte de la proximité entre le Refuge du Carro et le Col du Carro, et décidâmes de remonter dès le lendemain au Refuge et de tenter l'ascension du Col dans la foulée.

    Depuis ce jour, nous poursuivons systématiquement la randonnée jusqu'au Col du Carro. Malheureusement, en raison du nombre sans cesse grandissant de projets de randonnées, nous avons abandonné le Col du Carro, gravi pour la dernière fois en 2006. Et c'est toujours avec ce même pincement au coeur que nous quittons la Haute-Maurienne à la fin de nos vacances sans avoir visité ce secteur autrefois incontournable.

    Heureusement, les temps changent. Alors que des belles éclaircies sont annoncées le matin, précédant la pluie de l'après-midi, je fais sonner mon réveil à 5h00 pour prendre la direction de l'Ecot...

     

    Emprunter la D902 jusqu'à Bonneval sur Arc, puis juste après le Pont de l'Arc, quitter la Route du Col de l'Iseran et emprunter la route la plus à droite, qui retraverse l'Arc et qui remonte rive gauche jusqu'à un parking, au hameau de l’Écot.

    Traverser l'Arc par le Pont Saint Clair et se retrouver ainsi rive droite de la rivière. Le Refuge du Carro est indiqué à 2h50.

    L'Ecot

     

    Suivre le large chemin d'abord plat,

    Topo Refuge du Carro

     

    qui monte ensuite un peu plus après une intersection.

    Topo Refuge du Carro

     

    Après un virage à gauche, le chemin longe directement l'Arc.

    Topo Refuge du Carro

    Le Col du Carro apparaît au centre de la photo; à gauche, la Grande Aiguille Rousse (3482m) et l'Ouille de Gontière (3181m)

     

    Quelques instants plus tard, à "La Tulière" (2118m), nous quittons le chemin (qui continue en direction de la Duis, puis des Sources de l'Arc) et nous empruntons un sentier sur la gauche en direction du refuge du Carro, indiqué à 2h15.

    Tulière

     

     

    Le sentier monte dans les alpages et dans les fleurs :

    Topo Refuge du Carro

    Au fond, la Petite (3482m) et la Grande Aiguille Rousse (3482m), l'Ouille de Gontière (3181m) et le Col du Carro (3149m)

     

     

    Topo Refuge du Carro

     

    Le sentier se rapproche du Ruisseau du Montet, impressionnante cascade,et le franchit grâce à une jolie passerelle (Passerelle du Montet) :

    passerelle du Montet

     

    Le sentier devient assez raide jusqu'à la ligne d'horizon environ,

    Topo Refuge du Carro

     

    avant de devenir plus sympathique :

     

    Topo Refuge du Carro

    (Les Aiguilles Rousses sont vraiment attirantes !)

     

    Après quelques zigzags, nous arrivons à Plan Sec, à une intersection :

    Plan Sec

    A gauche, le Lac du Pys (voir topo), le Plan des Eaux (voir topo), le Sentier Balcon splendide, le Pont de l'Oulietta...

    A droite, le Refuge du Carro indiqué à quinze minutes !

     

    Nous empruntons donc le sentier de droite :

    Topo Refuge du Carro

    la Levanna Occidentale (3593m) (voir topo) est magnifique (et terriblement attirante, elle aussi !)

     

    Puis le Refuge du Carro se laisse entrevoir :

    Refuge du Carro

     

    Quelques instants plus tard, nous arrivons au Refuge du Carro, plus haut refuge de Savoie, construit à 2759 mètres :

    Refuge du Carro

     

     

    A côté du refuge se trouvent deux panneaux d'indication :

    Col du Carro

     

    Col du Carro

    L'itinéraire du Col du Carro est classé dans la catégorie "Haute-Montagne".

     

    Suivre le sentier, à gauche (Ouest) du Lac Noir, qui monte vers le Col, en haut à droite de la photo

    topo Col du Carro

     

    Les cairns nous accompagnent jusqu'au sommet, même lorsque le sentier disparaît sous les cailloux.

    topo Col du Carro

     

    Le Col du Carro, 3149m, nous domine gracieusement.

    topo Col du Carro

     

    Un bon sentier rougeâtre et raide apparaît dans les éboulis. Il y a souvent des bouquetins à proximité.

    topo Col du Carro

     

    Le sentier disparaît un moment, et nous nous fions alors aux cairns.

    topo Col du Carro

     

    Le sentier réapparaît pour quelques instants...

    topo Col du Carro

     

    avant de se laisser recouvrir de plus en plus par les rochers de toutes tailles.

    topo Col du Carro

     

    Nous attaquons la dernière ligne droite dans un univers rocheux,

    topo Col du Carro

     

    Les cairns sont toujours bien présents, mais les rochers ne sont pas tous stables. Prudence !

    topo Col du Carro

     

    Puis nous arrivons sur l'arête, parmi une bonne centaine de petits cairns fabriqués ingénieusement  par quelques randonneurs voilà déjà plusieurs années :

    topo Col du Carro

     

    Nous voyons le panneau du Col du Carro, au dessus du versant Italien :

    topo Col du Carro

     

    Nous pouvons facilement remonter l'arête sur quelques mètres jusqu'à un très gros cairn, sommet repéré depuis le Chemin au bord de l'Arc :

    topo Col du Carro

    la large arête du Col du Carro jusqu'au gros cairn.

     

     

    Et pour finir, la traditionnelle photo de mascotte :

    mascotte montagne

     

    topo Col du Carro

     

     

     

    Place maintenant à quelques photos de fleurs rencontrées et admirées lors de l'ascension :

    fleurs de montagne

    fleurs de montagne

    fleurs de montagne

    fleurs de montagne

    fleurs de montagne

    fleurs de montagne

    fleurs de montagne

    fleurs de montagne

    fleurs de montagne

    fleurs de montagne

    fleurs de montagne

     

     

    Parlons maintenant du magnifique panorama du sommet, même si les nuages sont omniprésents sur les photos suivantes :

    panorama Col du Carro

    Cime du Carro (3289m), Grande Aiguille Rousse (3482m), Petite Aiguille Rousse (3432m)

     

    panorama Col du Carro

    Ouille de Gontière (3181m) au premier plan; au fond à gauche, Croix de Dom Jean Maurice (3146m), Pointe de Claret (3355m), Glacier de Mean Martin, puis Ouille Noire (3357m) (voir topo), Pointe du Montet (3428m), Aiguille Pers (3386m) (voir topo)

     

    panorama Col du Carro

     Dôme (3460m) et Pointes Est (3419m) et Ouest (3384m) du Grand Fond, Pointe d'Andagne (3217m) (voir topo), Pointe de Tierce (2973m) (voir topo), Pointe de Ronce (3612m), Pointe de Soliet (2944m), Pointe des Pignes (3372m), Signal du Grand Mont-Cenis (3377m et 3356m), Signal du Petit Mont-Cenis (3162m) (voir topo), Aiguille de Scolette (3506m), Pointe de Claret (3355m), Croix de Dom Jean Maurice (3146m), Glacier de Mean Martin, Ouille des Reys (3081m), Ouille Noire (3357m) (voir topo)

     

    panorama Col du Carro

    Albaron (3637m) et Pointe de Charbonnel (3752m) derrière les nuages, tout comme la Grande (3676m) et la Petite Ciamarella (3534m).

    Au centre, les trois Sommets des Ouilles de Trièves

     

    panorama Col du Carro

    Pointe Clavarini (3261m), Roc du Mulinet (3442m), Dent de l'Ecot (3398m), Pointe de Groscaval (3404m), Pointe Mezzenile (3436m), Tour Bramafan (3395 m), Pointe Francesetti (3425m)

     

    panorama Col du Carro

    Levanna Occidentale (3593m) (voir topo), plus belle et plus attirante que jamais !

     

    panorama Col du Carro

    La vue sur l'Italie est bouchée aujourd'hui, mais sous le soleil, le Gran Paradiso (4061m) est superbe !

     

     

     

    panorama Col du Carro

    Le Lac Blanc, le Lac Noir, le Refuge du Carro, et tout en bas, le chemin qui longe l'Arc

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    JC
    Vendredi 27 Juillet 2012 à 15:07

    Je m'y suis rendu de nombreuses fois. Jamais vu le moindre bouquetin...

    2
    JD
    Mardi 15 Octobre 2013 à 22:21

    Oui, il y a toujours des bouquetins, dans les barres rocheuses au-dessus du Plan-sec et presque jusqu'au refuge. Une bonne paire de jumelles est très utile !

    J'en ai croisé aussi en montant au col, dans les dernières zones herbeuses, sous les rochers, sur la gauche du chemin, avant d'attaquer la rocaille.

    Et aussi des chamois au bord des lacs derrière le refuge du Carro, et bien sûr vers le col des Pariottes et les sources de l'Arc ; et sur tout l'autre versant jusqu'à l'Ouille noire.

    Il faut aussi lever les yeux pour observer le Circaète Jean-le-blanc mangeur de serpents, et le Gypaète barbu casseur d'os, plus rare !

    Mais les gardiens (et gardiennes) du refuge peuvent vous en parler des heures ...

    3
    Dimanche 20 Octobre 2013 à 17:44

    Merci pour votre remarque, JD ! Vous êtes souvent en Haute-Maurienne ? Si vous voulez un jour une compagnie supplémentaire, faites-moi signe !

    4
    Samedi 9 Août 2014 à 13:53

    Hello Delgado!

    J'ai enfn découvert cette région que tu affectionnes tant, nous revenons de 5 jours passés à Lanslevillars et on a déjà envie d'y retourner le week end prochain à 2 pour une ou deux grandes ascensions. On aimerait faire un ou deux 3000, est-ce que cette rando est "facile"? t que me conseilles-tu d'autres? On a déjà fat des 3000 mais je ne suis pas fan des sommets à escalader... Merci pour ton aide!

    5
    Samedi 16 Août 2014 à 09:05

    Salut Emilie,

    Pardon pour mon long silence. J'étais, devine où, une semaine à Bessans.

    Le Col du Carro, au vue de ton expérience décrite sur ton blog, n'est pas difficile. Un bon sentier jusqu'au refuge, puis une sente marquée et cairnée jusqu'au Col. Il y a juste un passage avec des gros blocs juste sous le Col, il faut poser les mains par terre deux ou trois fois, mais c'est sans difficulté. Aucune "escalade" !smile

    A bientôt dans le Paradis Haut-Mauriennais !!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :