• Topo Col, Pointe et Aiguille Pers (3386m)

    Col, Pointe et Aiguille Pers (3386m)

    depuis le Col de l'Iseran (2770m)

    dénivelé cumulé : 616 mètres

     

    Tout commença le vendredi 13 août 2010. Pour notre dernière matinée de vacances, nous décidâmes de gravir deux petits sommets à proximité du Col de l'Iseran : le Col Pers et l'Ouille de la Jave. Lorsque notre premier objectif fut atteint, un moment d'hésitation nous envahit : et si nous abandonnions l'Ouille de la Jave pour continuer en direction de la Pointe Pers ? Après quelques instants de concertation, nous décidâmes, sagement, de rester fidèles à notre programme originel.

    Puis une année passa. Une année au cours de laquelle je fis la connaissance, grâce à ce merveilleux blog, de Guillaume, un autre auteur de blog, passionné lui aussi de montagne. Guillaume me parla de l'Aiguille Pers, un sommet qui l'attire particulièrement. Nous nous mîmes d'accord pour "faire cordée commune". Malheureusement, la météo incertaine le jour J força Guillaume à abandonner le projet, à son grand désarroi. Cependant, mon habituel et fidèle compagnon de randonnée et moi-même tentâmes néanmoins l'ascension, avec succès.

    En 2012, Guillaume et moi, nous nous retrouvâmes et gravîmes ensemble ce sublime sommet.

     

     

    Se garer au Col de l'Iseran. Repérer la petite route goudronnée qui part vers la droite (en arrivant de Bonneval sur Arc), puis emprunter le petit sentier qui la surplombe.

     

    Col Pers

    La petite route, le sentier sur la gauche, le Col Pers bien visible au fond.

     

    Col Pers

    Suivre le sentier qui se dirige tout droit vers le Col Pers

     

    Col Pers

    Le sentier, toujours bien visible, traverse les éboulis.

     

    Col Pers

    Le Col Pers (3009m) apparaît sur la gauche, et une autre petite sente nous y conduit.

     

    Aiguille Pers

    Faire un rapide aller-retour au Col Pers (3009m), puis suivre à nouveau le sentier cairné.

     

    Aiguille Pers

    Même en l'absence de sente, les cairns sont toujours bien visibles.

     

    Aiguille Pers

    La sente réapparaît, il faut toujours monter... Mais, derrière nous, le paysage s'embellit franchement...

     

    Pointe et Aiguille Pers

    L'itinéraire devient plus impressionnant. La Pointe Pers (3327m), à gauche, puis l'Aiguille Pers (3386m), au centre, apparaissent.

     

    Pointe et Aiguille Pers

    L'itinéraire cairné ne passe  pas directement sur l'arête, mais légèrement en contrebas sur le côté droit.  Nous avons fait un petit détour de dix pas pour rendre visite à la Pointe Pers (3327m), magnifique sommet au centre de cette photo, dernière étape avant le troisième objectif du jour : l'Aiguille Pers (3386m), ici à droite.

     

    Pointe Pers

    La Pointe Pers (3327m), atteinte après quelques acrobaties inutiles...

     

    Aiguille Pers

    La dernière ligne droite jusqu'à l'Aiguille Pers (3386m)

     

    Fleurs de Montagne

    Des jolies petites fleurs à 3380 mètres d'altitude. Qui l'eut cru ?

     

    Aiguille Pers

    Encore quelques mètres...

     

     

    Et nous arrivons au sommet ! L'Aiguille Pers, 3386 mètres !

    Aiguille Pers

    Aiguille Pers

     

     

    La mascotte, le lapin Jeannot :

    mascotte en montagne

     

     

    Voici à présent le panorama grandiose observé de l'Aiguille Pers:

     

    Levannas

    Levanna Occidentale (3593m) (voir topo), Levanna Centrale (3619m), Levanna Orientale (3555m),

    Pointe Girard (3259m) et Pointe Clavarini (3261m)

     

     

    Aiguilles Rousses

    Petite Aiguille Rousse (3432m) et Grande Aiguille Rousse (3482m)

    Au fond à gauche, le Grand Paradis (Gran Paradiso) (4061m)

     

    Pointe de la Galise

    Au fond, le Grand Paradis (Gran Paradiso) (4061m).

    A gauche, à côté du Glacier de Bassagne, Pointe de la Galise (3343m).

    A l'extrême droite au premier plan, Pointe du Gros Caval (3285m)

     

     

    panorama Aiguille Pers

    Sommets de Haute-Tarentaise et d'Italie.

    Le Mont Blanc (4810m) est, semble-t-il, perceptible, ne serait-ce qu'au cours de l'ascension. Des nuages l'ont caché lors de mes deux visites...

     

     

    Grande Sassière

    Aiguille de la Grande Sassière (3747m) et Tsanteleina (3602m)

     

     

    Mont Pourri

    Pointe Mathews (3783m), Pointe de la Grande Casse (3855m), Grande Motte (3653m),

    Bellecôte (3417m) et Mont Pourri (3779m)

     

     

    Pointe de la Grande Casse

    Grand Roc Noir (3582m), Pointe du Vallonnet (3539m), Dent Parrachée (3697m),

    Glaciers de la Vanoise (3599m), Pointe de la Sana (3436m),

    Pointe Mathews (3783m), Pointe de la Grande Casse (3855m), Grande Motte (3653m)

     

     

    panorama Aiguille Pers

    Pointe de Ronce (3612m) à l'extrême gauche. Tout au fond, Aiguille de Scolette (3506m).

    Au centre, Glacier des Roches, devant le Glacier de Méan Martin, et Glacier des Fours,

    Pointes du Châtelard (3479m) (voir topo), Pointes de la Frêche (3467m),

    Grand Roc Noir (3582m), Pointe du Vallonnet (3539m), Dent Parrachée (3697m),Glaciers de la Vanoise (3599m)

     

     

    Albaron

    Albaron (3637m), juste à droite du sommet de la Bessanèse (3592m).

    Dôme (3460m), Pointe Est (3419m) et Pointe Ouest (3384m) du Grand Fond,

    au dessus du Glacier Supérieur du Vallonnet.

    Juste devant nous, Pointe du Montet (3428m), et à sa gauche, Ouille Noire (3357m) (voir topo)

     

     

    Grande Ciamarella

     Pointe Clavarini (3261m) à l'extrême-gauche, au dessus du Glacier des Sources de l'Arc.

    Puis Roc du Mulinet (3442m), Dent de l’Écot (3398m), Pointe de Groscaval (3404m) et Pointe Mezzenile (3436m) au dessus du Glacier du Mulinet.

    Tour Bramafan (3395m) et Pointe Francesetti (3425m) au dessus du Glacier du Grand Méan.

    La Pointe du Grand Méan (3253m) et son arête rocheuse sépare ces deux derniers glaciers.

    La Petite Ciamarella (3534m) à droite surplombe le Glacier des Évettes,

    à côté de la Grande Ciamarella (3676m) qui se trouve superposée avec le Mont Séti (3153m) (que l'on devine à peine) et l'Ouille des Reys (3081m) au premier plan juste devant nous.

     

     

     

    N.B. Nous commençons cette randonnée par une marche d'approche en faux-plat montant, puis le sentier devient raide jusqu'au Col. Ensuite, l'itinéraire se découpe en trois parties : une première partie où la sente est encore raide; une deuxième partie en pente très douce; une troisième partie où le vide apparaît à gauche, apportant au randonneur une atmosphère fantastique de haute montagne où toutes les règles de sécurité doivent être respectées.

    Une dernière remarque : un sommet célèbre ne se laisse pas admirer de l'Aiguille Pers, car la Pointe du Montet (3428m) le cache. Il s'agit de la Pointe de Charbonnel (3752m) ! Le numéro 2 de Maurienne, tout de même !...

    Pointe du Montet

    La preuve en image

     

     

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 29 Septembre 2014 à 17:28

    Bonjour,


    Grâce à votre Topo, j'ai pu faire ce sommet 2 fois cette année mi Août et le 25 Septembre.


    Merci pour tout vos autre topos qui m'inspire pour d'autre rando


    bien cordialement,


    François

    2
    Lundi 29 Septembre 2014 à 19:50

    Bonsoir François, merci pour votre commentaire.

    Deux fois en deux mois ? C'est dire si ce sommet vous a plu... Personnellement, je le trouve très attirant. Il donne une belle atmosphère de haute-montagne et demande un dénivelé relativement modeste. La vue y est par ailleurs somptueuse.

    Peut-être à bientôt sur les pentes de Haute-Maurienne.

     

    Salutations Montagnardes

    3
    P&P
    Dimanche 6 Septembre 2015 à 18:37

    Bonjour,

    Nous avons fait cette rando le 30 août 2015 après l'avoir sélectionnée en parcourant votre site.

    Les nombreuses photos et les indications très précises nous avaient convaincu de monter à l'Aiguille de Pers. Nous avons beaucoup apprécié le magnifique  panorama depuis là-haut, ainsi que le décor minéral. 

    Merci de vos descriptions très justes du niveau de difficulté, pour les randonneurs lambda que nous sommes. On sait vraiment à quoi s'attendre et il n'y a pas de mauvaises surprises une fois sur le terrain. L'occasion de passer aisément au dessus de 3000 mètres.

    Salutations

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :