• Topo Ouille Noire (3357m)

    Ouille Noire (3357m)

    depuis la route du Col de l'Iseran (2710m)

    dénivelé cumulé : 660 mètres

     

    Ouille Noire

     

     

    Sublime sommet de Haute-Montagne au panorama circulaire époustouflant, donnant sur toute la Haute-Maurienne et les plus grands sommets alpins. L'Ouille Noire, 3357m, un sommet encore plus apprécié avec un départ matinal, dans la fraîcheur de l'altitude, sans nuage, sans bruit, où nous sommes seulement accompagnés de la douce mélodie de l'écoulement du Ruisseau.

    Et au sommet, nous ressentons cette belle humilité, notre petitesse face à paysage si magnifique, reflet de la Splendeur de Dieu et de la grandeur de Sa Création...

     

     

    Topo

     

    Se garer dans la dernière épingle (virage à gauche en montant), sous le Col de l'Iseran, côté Bonneval sur Arc.

    Nous sommes à 2710m d'altitude, et nous empruntons le chemin qui part,

    Topo Ouille Noire

     

    et montons jusque sous le départ d'un télésiège (télésiège de Céma),

    Topo Ouille Noire

     

    avant de serrer à droite, sous l'arrivée d'un téléski (téléski du Pays Désert),

    Topo Ouille Noire

     

    et d'emprunter un sentier bien marqué qui se dirige... vers l'Ouille Noire !

    Topo Ouille Noire

     

    Et en plus, globalement plat. Sympathique, ce sentier !!

    Topo Ouille Noire

    Topo Ouille Noire

    Topo Ouille Noire

     

    Nous longeons un Ruisseau, le Ruisseau du Pays Désert,

    Topo Ouille Noire

     

    et avançons vers un premier verrou,

    Topo Ouille Noire

    Topo Ouille Noire

     

    marquant un changement de décor, et l'entrée dans le Pays Désert

    (et dans le Parc National de la Vanoise et sa règlementation stricte et protectrice de son environnement !)

    Topo Ouille Noire

     

    Nous suivons la sente cairnée,

    Topo Ouille Noire

     

    arrivons à un nouveau redressement,

    vestige d'une moraine marquant autrefois le débit du Glacier de l'Ouille Noire,

    Topo Ouille Noire

     

    tandis que l'immense Pays Désert se poursuit.

    Topo Ouille Noire

     

    Notre sente cairnée tourne à gauche,

    Topo Ouille Noire

     

    et monte parmi les cailloux...

    Topo Ouille Noire

    Topo Ouille Noire

     

    ... traversant des névés tardifs...

    Topo Ouille Noire

     

    ...et poursuivant sa montée...

    Topo Ouille Noire

    Topo Ouille Noire

    Topo Ouille Noire

     

    ...jusqu'au Col de l'Ouille Noire,

    Topo Ouille Noire

     

    à 3229 mètres d'altitude.

    Col de l'Ouille Noire

     

    Le final de l'ascension de l'Ouille Noire se déroule sur une arête,

    nécessite 128 mètres de dénivelé,

    et appelle à la plus grande prudence, car nous avançons sur un terrain de Haute-Montagne.

    Topo Ouille Noire

     

    Nous remontons donc avec prudence l'arête, surplombant une petite parte du Glacier du Montet,

    Topo Ouille Noire

     

    admirons le Pays Désert et la Vanoise à droite,

    Topo Ouille Noire

    Topo Ouille Noire

     

    et les Alpes Grées à gauche,

    Topo Ouille Noire

     

    et poursuivons l'arête...

    Topo Ouille Noire

     

    ...jusqu'au sommet de l'Ouille Noire...

    Ouille Noire

     

    à 3357 mètres d'altitude,

    Ouille Noire

     

    au panorama circulaire grandiose.

    Ouille Noire

     

     

    Jeannot, mascotte au sommet :

    mascotte en montagne

    Ouille Noire

     

     

     Présentons le superbe panorama :

    Levanna

    Levanna Occidentale (3593m) (voir topo), Levanna Centrale (3619m), Levanna Orientale (3555m)

     

     

    Aiguilles Rousses

    Petite Aiguille Rousse (3432m) et Grande Aiguille Rousse (3482m) (voir topo),

    avec le Grand Paradis (Gran Paradiso) (4061m) au fond à droite

     

     

    Pointe du Montet

    Pointe du Montet (3428m),

    A sa gauche, Mont Blanc (4810m) et Tsanteleina (3602m).

     

     

    Mont Pourri

    Mont Pourri (3779m), Aiguille de la Grande Sassière (3747m), Mont Blanc (4810m),

    et Signal de l'Iseran (3237m) au premier plan

     

     

    Pointe de la Grande Casse

    Pointe Mathews (3783m), Pointe de la Grande Casse (3855m), Grande Motte (3653m),

    Bellecôte (3417m) et Mont Pourri (3779m)

     

     

    Pointe de la Grande Casse

    Grand Roc Noir (3582m), Pointe du Vallonnet (3539m), Dent Parrachée (3697m),

    Glaciers de la Vanoise (3599m), Pointe de la Sana (3436m),

    Pointe Mathews (3783m), Pointe de la Grande Casse (3855m), Grande Motte (3653m)

     

     

    Pointe de Ronce

    Pointe de Ronce (3612m) à gauche. Au fond, Aiguille de Scolette (3506m).

    Au centre, Pointes du Châtelard (3479m) (voir topo),

    Glacier de Méan Martin, Glacier des Roches et Glacier des Fours,

    Grand Roc Noir (3582m), Pointe du Vallonnet (3539m), Dent Parrachée (3697m)

     

    Tout au fond, Écrins (Barre des Écrins, 4102m)

     

     

    Pointe de Charbonnel

    Albaron (3637m), Dôme et Pointes du Grand Fond (3460m, 3384m et 3419m), Pointe d'Andagne (3217m) (voir topo), Pointe de Charbonnel (3752m), Pointe de Ronce (3612m)

     

     

    Grande Ciamarella

    Pointe du Grand Méan (3253m) et Pointe Francesetti (3425m),

    Mont Séti (3153m), Grande Ciamarella (3676m),  Petite Ciamarella (3534m), et Albaron (3637m)

     

     

    Roc du Mulinet

    Levanna Orientale (3555m), Pointe Girard (3259m) et Pointe Clavarini (3261m),

    Roc du Mulinet (3442m), Dent de l’Écot (3398m), Pointe de Groscaval (3404m) et Pointe Mezzenile (3436m),

    au dessus du Glacier du Mulinet,

    Tour Bramafan (3395m) et Pointe Francesetti (3425m) au dessus du Glacier du Grand Méan.

    La Pointe du Grand Méan (3253m) et son arête rocheuse sépare ces deux derniers glaciers.

     

     

     

    Quelques fleurs photographiées en cours de randonnée :

    fleurs de montagne

    fleurs de montagne

    fleurs de montagne

    fleurs de montagne

    fleurs de montagne

    fleurs de montagne

     

     


  • Commentaires

    1
    Vendredi 12 Août 2016 à 13:58

    Un joli sommet, que je n'ai jamais fait à pied mais si souvent en skis de rando en début de saison (Novembre/Décembre) et plus souvent encore en fin de saison (Mai/Juin). J'ai manqué le coche cette année : l'Ouille Noire était faisable le 20 Juin mais je suis allé ce jour-là dans le vallon de la Jave; de retour le 28 Juin pour faire cette Ouille Noire, c'était fini, trop de secteur déneigés, retour dans le vallon de la Jave ...

    2
    Vendredi 12 Août 2016 à 18:56

    Peut-être pour la prochaine saison hivernale, alors.

    "l'avantage d'un sommet, c'est qu'il est encore présent l'année suivante"...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :