• Topo Refuge du Vallonbrun (2272m) depuis le hameau du Collet

    Refuge du Vallonbrun (2272m)

    depuis le Collet (1752m)

    dénivelé cumulé : 520 mètres

     

     

    Il existe deux itinéraires distincts pour rejoindre le Refuge du Vallonbrun. Celui décrit dans cet article, au départ du Hameau du Collet, nécessite une heure quarante cinq de marche selon les panneaux d'indication. Il est un peu plus court, et probablement un peu plus raide (surtout au début) que l'autre itinéraire au départ de Pré Clos (voir topo).

     

     

    Topo

    Le départ a lieu au Hameau du Collet. Depuis Lanslevillard, quelques centaines de mètres en aval du Col de la Madeleine, emprunter la petite route goudronnée sur la gauche, parallèle à la D902. Elle rejoint le hameau. De Bessans, alors que la D902 monte vers le Col de la Madeleine, emprunter après un virage à gauche une petite route sur la droite qui rejoint le Collet.

     

    le Collet

    le Collet

     

    Le Plateau de Bessans, somptueux !

    Plateau de Bessans

     

     

    Le sentier part juste à côté de la Chapelle de la Madeleine.

    Topo Refuge du Vallonbrun

     

    Le Refuge est indiqué à une heure quarante cinq.

    Topo Refuge du Vallonbrun

     

    Le sentier est très agréable sur les premiers mètres,

    Topo Refuge du Vallonbrun

     

    avant de devenir plus raide ensuite.

    Topo Refuge du Vallonbrun

     

    Il va y avoir un peu d'action :

    nous passons d'abord juste à côté d'un rocher d'escalade

    Topo Refuge du Vallonbrun

     

    puis nous montons plusieurs marches aménagées sur le sentier.

    Topo Refuge du Vallonbrun

     

    Nous passons près de résineux épars,

    Topo Refuge du Vallonbrun

     

    (une petite pause pour contempler le paysage !)

    Haute-Maurienne

     

    le sentier longe ensuite des arbustes,

    Topo Refuge du Vallonbrun

     

    puis les alpages s'installent progressivement.

    Topo Refuge du Vallonbrun

     

    Le sentier monte progressivement dans ces vastes étendues herbeuses,

    Topo Refuge du Vallonbrun

     

    il passe à côté de granges d'alpage,

    Topo Refuge du Vallonbrun

     

    et après une intersection qui indique le Châtelard à droite, il se poursuit à gauche,

    jusqu'à la Chapelle Saint Antoine

    Chapelle Saint Laurent

     

    le Refuge du Vallonbrun apparaît quelques mètres plus bas.

    Refuge du Vallonbrun

     

    Au mois d'août, le décor ressemble à ça :

    Refuge du Vallonbrun

     

    Nous arrivons au Refuge du Vallonbrun, à 2272 mètres d'altitude.

    Refuge du Vallonbrun

     

     

    Le Col du Vallonbrun, 3272m, que je ne peux m'empêcher d'admirer pendant de longs instants...

    Col du Vallonbrun

     

     

    Voici quelques photos de fleurs immortalisées en ce début du mois de mai 2013:

    fleurs de montagne

    fleurs de montagne

    fleurs de montagne

    fleurs de montagne

     

     

    Quelques marmottes tout près du sentier et du Refuge :

    marmotte

    marmottes

     

     

    La fidèle mascotte, mon chien Chipo :

    mascotte en montagne

     

     

    Et voici une description du panorama admiré du Vallonbrun :

     

    Signal du Grand Mont Cenis

    Signal du Grand Mont Cenis, 3356m et 3377m

     

    Pointe de Ronce

    Pointe de Ronce, 3612m

    (au cours d'un instant de contemplation de la somptueuse Pointe de Ronce lors de mon ascension au Vallonbrun en ce mercredi 8 mai 2013, j'ai aperçu cinq skieurs qui quittaient le sommet !)

     

    Pointes des Pignes

    Pointes des Pignes, 3370m

     

    Pointe de Soliet

    Pointe de Soliet, 2944m

     

    Pointe de Ronce

    Toute la chaîne composée de ces différents sommets

     

    Pointe de Charbonnel

    Pointe de Charbonnel,  3752m

     

    Pointe de Tierce

    Pointe de Tierce, 2973m (voir topo)

     

    Albaron

    Dôme du Grand Fond, 3460m, à l'extrême-gauche,

    Albaron, 3637m, au centre, avec les Pointes de l'Ouillarse, 3435m, juste à côté,

    Pointe du Colerin, 3475m, à droite

     

    Pointe du Vallonbrun

    On poursuit avec la Pointe du Vallonbrun, 3413m,

     

    Pointe Sud-Ouest du Châtelard

    la Pointe Sud-Ouest du Châtelard (3479m) (voir topo),

     

    Col du Vallonbrun

    et le Col du Vallonbrun,3272m, entre ces deux Pointes.

     

    Pointes de la Frêche

    Roc de Burel, 3075m, et Pointes de la Frêche, 3467m

     

    Dent Parrachée

    Dent Parrachée, 3697m, et Pointe de Bellecôte, 3139m, à sa gauche,

    avec le Rateau d'Aussois, 3131m, (voir topo) au fond à gauche.

     

    panorama Vallonbrun

    Massif des Cerces et Aiguilles d'Arves, 3514m

     

    Signal du Petit Mont Cenis

    Signal du Petit Mont Cenis, 3162m, (voir topo),

    Cime du Laro, 2881m, et Pointe de Cugne, 2984m.

     

    Col du Lou

    Et pour boucler la boucle jusqu'au Signal du Grand Mont Cenis, 3356m et 3377m, sur la gauche,

    Sommet de la Nunda, 3023m et Ouillon des Arcellins, 2665m

     

     

    Mercredi 8 mai 2013. Comme l'année précédente, ce jour férié est passé dans le décor somptueux et apaisant du Vallonbrun. Dans un contexte de vie difficile et triste, ma Haute-Maurienne Chérie a répondu de la meilleure des manières, un jour plus tôt, au cours de l'ascension du Refuge du Cuchet (voir topo). La météo étant très favorable avec un beau Soleil franc et pur (un clin d'yeux ?), je prends tout naturellement la route de ma Haute-Vallée pour aimer et me laisser apaiser par Celle qui me comble du même Bonheur immense depuis dix-neuf ans. Ma Haute-Maurienne bien-aimée que j'ai appris à aimer avant même ma naissance lorsque, à l'abri dans le ventre de Maman, cette fantastique Vallée me donnait ses bienfaits et me permettait, à ma manière, de contempler ses merveilles !

    Sublime Haute-Maurienne, Toi qui me donnes tellement, Tu es infiniment belle, Tu es tellement saisissante. A l'ombre de tes arbres, à côté de ta flore exceptionnelle, près de ta faune, à proximité de tes Lacs et de tes Ruisseaux, sur tes sentiers, au cœur de tes alpages apaisants, dans tes éboulis plus ou moins stables et plus ou moins raides, sur tes pentes enneigées ou glacées, toujours je t'aimerai, et jamais mon Amour pour Toi ne déclinera. Au fil des années, Tu restes mon oxygène, mon évasion, mon ressourcement. Tu as été mon soutien et mon alliée lors de maintes peines. Tu es un cadeau de Dieu qui apaise et qui éclaire ma vie entière.

    Au hameau du Collet, admiratif des maisons, je me suis surpris à rêver... J'aimerais habiter une de ces demeures de Haute-Maurienne, loin de cette société devenue tellement rapide et aveugle, en compagnie d'une jeune femme merveilleuse avec qui nous irions randonner à la première journée chômée. Nous serions comblés quotidiennement des bienfaits de la Haute-Vallée de l'Arc... Croire en ses rêves, n'est-ce pas une formidable façon d'avancer ?

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :