• Topo Levanna Occidentale (3593m)

    Levanna Occidentale (3593m)

    depuis le Parking de l’Écot (2027m)

    dénivelé cumulé : 1566 mètres

     

     

    Levanna Occidentale

     

    L'ascension de la Levanna Occidentale, un projet qui est né voilà quatre ans et demi, lorsqu'un instant d'amour pour ma Haute-Maurienne me fit ouvrir la carte IGN un soir de janvier 2009. Ce très haut sommet ne semblait pas présenter de difficultés insurmontables pour un simple randonneur néanmoins expérimenté. Et ce n'était pas Internet qui me contredisait. Prévue pour l'été suivant, l'ascension dut être reportée en raison de la grande quantité de neige sur les sommets frontaliers. La Pointe Sud-Ouest du Châtelard (3479m) (voir topo) lui ayant grillé la priorité les deux étés suivants, la Levanna Occidentale fut observée et admirée avec envie chaque année, sans toutefois être l'objectif numéro un lors des séjours Bessannais, et même en 2012 où notre premier choix se porta sur le Col de l'Autaret (3072m). Mes hautes ascensions automnales me conduisirent à la Pointe d'Andagne (3217m) (voir topo) et à l'Ouille Allegra (3130m) (voir topo). Puis vint l'année 2013... Un premier semestre sombre marqué par plusieurs pertes humaines. Mais une première semaine fantastique de vacances en juillet, passée en Haute-Maurienne, marqua le début de la reconstruction, poursuivie par mes sorties du week-end, toutes plus grandioses les unes que les autres. C'est alors que le projet d'ascension en solitaire de la Levanna Occidentale, plus haut sommet jamais gravi par mes petites jambes, occupa une place de plus en plus importante dans mon esprit. Le premier jour libre de ma seconde série de vacances, je me lève à 4h20, puis je prends la direction de l’Écot. Nous sommes le mardi 13 août 2013. Un 13 de malheur ou de Bonheur...?

     

    Outre le record d'altitude (3593m) détenu jusqu'à présent par la Pointe Sud-Ouest du Châtelard (3479m) (voir topo), la Levanna Occidentale est surtout un Trophée ô combien prestigieux qui représente une merveilleuse école de vie : même dans la difficulté, même dans la douleur, nous continuons notre marche en avant sans perdre de vue notre objectif, et la Persévérance et le Courage sont largement récompensés. Le Doute est humain, mais il ne doit pas interrompre totalement l'avancée. La Haute-Maurienne m'a permis de visiter un très haut sommet, de contempler le panorama époustouflant offert là-haut. La Montagne, il n'y a que cela de vrai. Une véritable convalescence passée dans le Val d'Arc qui me permet de retrouver la Paix et de vivre la rentrée avec sérénité et confiance. La Montagne permet de se vider l'esprit de tout le superflu accumulé dans la vie quotidienne, et personnellement, elle me présente le visage de Dieu : Somptueuse, naturelle, elle montre notre petitesse face à son immensité, mais elle nous comble de Bonheur en nous offrant le spectacle d'une Flore magnifique, d'une Faune tout aussi exceptionnelle, de paysages émouvants et somptueux.

    "Par toutes les Montagnes, par toutes les Vallées, par l'ombre des Forêts et par les Fleurs des Champs, par les Bourgeons des Arbres, les Herbes des Prairies, par le Blé en Épis, je veux crier : mon Dieu, Tu es grand, Tu es beau, Dieu vivant, Dieu Très-Haut, Tu es le Dieu d'Amour ; mon Dieu, Tu es grand, Tu es beau, Dieu vivant, Dieu Très-Haut, Dieu présent en toutes Créations !"

     

     

     

    A Gianluca SPAGHETTO...

     

     

    Topo

     

    Levanna Occidentale

     Levanna Occidentale (3593m) depuis le Parking

     

    Se garer au Parking de l’Écot, à 2027 mètres d'altitude, et rejoindre le Refuge du Carro, première étape.

    Un topo expliquant l'accès au Refuge du Carro se trouve ici.

     

    Refuge du Carro

    Refuge du Carro, 2759m, atteint après 732 mètres de dénivelé.

     

    Levanna Occidentale

    Levanna Occidentale vue depuis le Refuge du Carro

     

     

    Du Refuge, longer le Ruisseau et se diriger vers le Lac Blanc,

    Topo Levanna Occidentale

     

    Et avant d'arriver au Lac Blanc, un panneau indique le Col des Pariotes, étape suivante de l'ascension,

    à une heure de marche.

    Topo Levanna Occidentale

     

    Nous traversons le Ruisseau et suivons la sente et les cairns.

    Topo Levanna Occidentale

     

    Nous franchissons plusieurs petites bosses (dont les montées seront cruelles au retour...),

    Topo Levanna Occidentale

     

    particularités d'une marche d'approche assez longue avant de vraiment prendre de l'altitude.

    Topo Levanna Occidentale

     

    Nous arrivons ensuite dans de gros blocs, où des cairns plus que bienvenus nous guident.

    Topo Levanna Occidentale

    Topo Levanna Occidentale

     

    Puis des dalles sont très appréciées, "le calme avant la tempête" !

    Topo Levanna Occidentale

     

    Une sente cairnée et bien marquée nous conduit ensuite...

    Topo Levanna Occidentale

     

    ...jusqu'au Col des Pariotes, 3034m.

    Col des Pariotes

     

     

    La deuxième étape est atteinte.

    Si on pensait être bientôt arrivé, on se détrompe très vite !

     

    La somptueuse Levanna Occidentale, plus belle que jamais, nous sourit tendrement...

    Topo Levanna Occidentale

    Mais le plus difficile reste à faire !

    A nous de mouiller le maillot et d'aller le chercher, ce Sommet !

     

     

    Les conditions sont très variables d'une année à l'autre, il est donc subjectif de décrire un itinéraire type.

    Je vous propose mon propre itinéraire, bleu pour la montée, rouge pour la descente.

    Levanna Occidentale

    En théorie, sans crampons, il est conseillé de passer entre l'arête et le Glacier de Derrière les Lacs,

    comme je l'ai fait en montée.

    Les gros blocs sont stables, mais rendent la progression difficile à cause de l'irrégularité des mouvements, ajoutée à l'altitude élevée.

    En descente, je n'ai traversé que des névés ; le Glacier, toujours bien présent et crevassé, visible sur la photo, se trouve à gauche (au Nord) de mes traces.

    Sans crampons, et avec une température plutôt fraîche, il m'a paru imprudent d'utiliser la neige durcie pour la montée, neige qui avait bien ramolli en descente en ce mardi 13 août 2013.

     

     

    Quelques mètres de descente après le Col des Pariotes,

    un petit regard vers l'Ouille des Pariotes à qui l'on tourne le dos,

    Ouille des Pariotes

     

    et nous entamons l'ultime ascension dans de gros blocs.

    Topo Levanna Occidentale

     

    Nous adaptons nos mouvements en fonction des cailloux, et nous avançons, doucement mais sûrement, en direction de l'arête sommitale...

    Topo Levanna Occidentale

     

    Quelques mètres en aval de celle-ci, le Sommet et son "monument" caractéristique apparaît...

    Topo Levanna Occidentale

    et les larmes d'émotion commencent à couler...

     

    Nous ne nous approchons pas trop près de l'Arête sommitale, meurtrière par le passé,

    mais marchons vers le Sommet.

    Levanna Occidentale

    Contrairement aux apparences, cette dernière "ligne droite" est relativement aisée.

     

    Ces derniers instants sont un vrai et profond Bonheur.

     

    Après 1566 mètres de dénivelé et près de cinq heures de marche,

    nous arrivons à la Levanna Occidentale (3593m).

    Levanna Occidentale

     

    Levanna Occidentale

     

     

     

    ATTENTION

    1) Le versant Italien est extrêmement raide et vertigineux. Ne pas s'approcher trop près du bord !

    Topo Levanna Occidentale

     

     

    2) Le Glacier de Derrière Les Lacs, utilisé par certains randonneurs, est encore bien vaste et crevassé.

    Ne pas le traverser sans équipements spécifiques et sans expérience !

    Topo Levanna Occidentale (3593m)

     

     

    La Levanna Occidentale (3593m) est un très haut sommet à la limite entre l'alpinisme et la randonnée.

    Respectons-le, et restons humbles !

     

     

    Après une ascension assez physique,

    nous savourons la récompense du paysage sur une grande partie des Alpes.

     

    Voici le Panorama exceptionnel : 

     

    Levanna Centrale

    Levanna Centrale (3619m) et Levanna Orientale (3555m)

     

     

    Pointe Girard

    Pointe Girard (3259m) au centre, avec des sommets Italiens en arrière-plan

     

     

    Grande Ciamarella

    Pointe Clavarini (3261m), Roc du Mulinet (3442m), Pointe Francesetti (3425m),

    Grande Ciamarella (3676m) (qui nous apparaît comme le plus haut sommet sur cette photo),

    avec le Monte Viso (3841m) qui est situé juste à sa gauche, mais bien plus éloigné.

    Petite Ciamarella (3534m) juste devant la Bessanèse (3592m),

    Albaron (3637m) et Pointe de Charbonnel (3752m)

     

     

    Pointe de Ronce

    Pointe de Ronce (3612m) au centre, Aiguille de Scolette (3506m),

    Signal du Petit Mont Cenis (3162m) (voir topo),

    Massif des Écrins et Massif des Cerces tout au fond

     

     

    Pointe de la Grande Casse

    Pointe Sud-Ouest du Châtelard (3479m) (voir topo) et Pointe Nord-Est du Châtelard (3434m),

    Grand Roc Noir (3582m) et Pointe du Vallonnet (3539m),

    Dent Parrachée (3697m) et Glaciers de la Vanoise,

    avec notamment le Dôme de l'Arpont (3599m) et le Dôme de Chasseforêt (3586m),

    Pointe de la Sana (3436m),

    Pointe Mathews (3783m), Pointe de la Grande Casse (3855m), Grande Motte (3653m)

     

     

    Pointe de la Grande Casse

    Pointe Mathews (3783m), Pointe de la Grande Casse (3855m), Grande Motte (3653m),

    Pointe du Montet (3442m) et Aiguille Pers (3386m) (voir topo),

    Bellecôte (3417m) et Mont Pourri (3779m),

    Petite Aiguille Rousse (3432m) et Grande Aiguille Rousse (3482m),

    Aiguille de la Grande Sassière (3747m)

     

     

    Grande Aiguille Rousse

    Petite Aiguille Rousse (3432m) et Grande Aiguille Rousse (3482m) à gauche,

    Aiguille de la Grande Sassière (3747m) au centre,

    Tsanteleina (3602m), Pointe de la Galise (3343m),

    et la Crête Frontalière avec le Glacier du Carro à sa droite (Est),

    avec l'Aiguille Percée (3497m), l'Uja (3379m), le Col du Carro (3149m) (voir topo), la Cime du Carro (3289m)

     

     

    Mont Blanc

    l'Italie,

    et le Mont Blanc (4810m) au fond, à moitié dans les nuages

     

     

    Topo Levanna Occidentale (3593m)

    l'Italie,

    avec le Gran Paradiso (4061m) à droite

     

     

    Grand Paradis

    Gran Paradiso (4061m)

     

     

    Italie

     l'Italie

     

     

    italie

    l'Italie,

    et Levanna Centrale (3619m) avec sa Face Nord-Est très impressionnante

     

     

     

    Quelques Fleurs de montagne,

    photographiées entre 2800m et 3400m :

    fleurs de montagne

    fleurs de montagne

    fleurs de montagne

    fleurs de montagne

    fleurs de montagne

     

     

    Et n'oublions pas la Mascotte, le Lapin Jeannot :

    mascotte en montagne

     

     

     N.B. : Le Col des Pariotes, étape obligatoire de l'ascension de la Levanna Occidentale, peut être rejoint par le Refuge du Carro ou par les Sources de l'Arc. Certains randonneurs montent par les Sources de l'Arc pour redescendre par le Refuge du Carro, ou inversement. Il semble y avoir des cairns jusqu'aux Sources de l'Arc, avant de retrouver le sentier jusqu'au parking.

     

    Et pour finir, un chaleureux bonjour aux trois randonneurs Catalans rencontrés au sommet. Ils étaient assis là-haut, et à mon arrivée, nous nous sommes serrés la main dans un pur élan de sympathie. A 3593m, après cinq heures de marche, il n'y a plus ni rivalité, ni jalousie, ni envie... seulement une vraie fraternité. Notre passion commune et notre persévérance ont permis la rencontre de quatre frères, frères montagnards, frères en Dieu...

     

     


  • Commentaires

    1
    Dr Pitch
    Mercredi 4 Septembre 2013 à 21:01

    Avant fin 2015 ? Chiche ? Pour fêter mon passage chez les sexagénaires, je t'invite à entreprendre cette petite promenade "pépère".

     

    Cordialement (de cordée)

    Dr Pitch

     

    2
    JSC
    Lundi 30 Novembre 2015 à 23:17

    Bonjour Delgado,

    Alors ces préparatifs, ça avance ?

    Je lisais votre topo sur la Levanna occidentale et je me suis mis à en rêver, d'antan que c'est un secteur que je connais mal.

    Pourriez vous m'en dire plus ? Une trace GPS par exemple ou une trace sur fond d'Ign au 25000 ème.

    Je commence à préparer mon escapade de juin prochain !

    D'ici la ce sera Noël à Lanslebourg, mais je pense faire plus de ski que de rando, à moins que....

    Au plaisir de se rencontrer un de ces jours.

    JSC

    3
    Mercredi 9 Décembre 2015 à 16:39

    Bonsoir JSC. Les préparatifs sont terminés, la Grande Randonnée a commencé voilà un mois et demi...^^

    Pardon d'être rabat-joie ! Mais la Levanna Occidentale en juin, ce ne me semble pas une bonne idée. Un petit coup d'oeil sur ce lien : http://haute-maurienne.eklablog.com/l-alpiniste-gianluca-spaghetto-a61742279

    D'après ce que j'ai entendu, ce jeune homme a traversé une corniche de neige au niveau de l'arête finale, il a chuté quelques centaines de mètres plus bas.

    Randonner sur la neige demande une expérience et des connaissances sur le terrain, le manteau neigeux, la température... que personnellement, je n'ai pas. 

    Au plaisir de se rencontrer... happy

    4
    JSC
    Dimanche 13 Décembre 2015 à 16:07

    Bonjour Delgado,

    Mes sincères voeux de bonheur pour la "grande Brando" !

    J'ai suivi le lien de votre message et effectivement, cela a de quoi calmer mes ardeurs...

    Nous verrons quel sera l'enneigement cet hiver et la météo au printemps. Cette année, le faible enneigement et la douceur des températures, ont permis de passer, sans crampons ni piolets, dans pas mal d'endroits, j'en ai même été désolé... Enfin, c'est Mère nature qui a en fin de compte le dernier mot !

    Nous partons la semaine prochaine pour Lanslebourg et j'espère bien monter jusqu'au refuge du petit Mont Cenis en ski de randonnée. Je voulais aussi monter du côté de Vallonbrun pour skier, mais étant versant sud, il semble que ce soit sec de chez sec !!

    Idem pour le lac du génépy, la webcam située au sommet de l'Armoise montre un paysage bien sec...

    A bientôt,

    JSC

    5
    Dimanche 13 Décembre 2015 à 19:31

    Merci JSChappy

    Oui, nous étions au Vallonbrun aujourd'hui. Sans raquettes, bien sûr. La neige apparaît à partir de l'intersection vers le Châtelard, avant la ligne droite qui monte jusqu'à la chapelle saint Antoine. L'enneigement est un peu moindre que décembre 2013, où j'étais monté au Vallonbrun à pied sec le 22. Il pourrait tomber quelques flocons mardi-mercredi.

    Profitez de vos vacances, le beau temps semble être de la partie.

    La station de Val-Cenis était ouverte aujourd'hui. La seule de Maurienne qui a pu ouvrir avant l'heure.

    A bientôt !

     

    6
    Samedi 18 Août à 13:55
    Bonjour.

    J'ai essayé de suivre votre trace bleu depuis les parriottes car j'avais moi aussi des neves verglacés sur l'itinéraire rouge, mais je me suis perdu dans les blocs sur l'arête. Auriez vous svp un schéma ou un topo plus détaillé du tracé bleu? Bien cordialement
    7
    Mardi 21 Août à 10:25

    Bonjour,

    Hélas non ! Lors de l'ascension, l'appareil photo était au fond du sac, je l'ai utilisé en descente.

    En effet, il faut quitter l'arête en redescendant sur la gauche (en montant) pour s'approcher de la dernière pente.

    La Levanna Occidentale reste un sommet de Haute-Montagne, à l'extrême limite de la Randonnée au mois d'août. L'expérience et le feeling vont aussi vous aider à réaliser l'ascension.

      • TITI42
        Mardi 21 Août à 10:53

        Bonjour

         

        Je vais retenter début septembre, je pense que la neige aura encore diminuée. Au pire, je prévoierais des crampons pour passer plutôt en bordure du glacier, sans aller dessus.

        J'ai trouvé le parcours près de l'arête croulant et assez dangereux. Est-ce que je me suis mal orienté par rapport à votre tracé bleu? 

        Cordialement

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :